Retour aux articles
Interviewer les bonnes personnes !

4) Interviewer les bonnes personnes !

Vocaza a rédigé un livre blanc qui rassemble les 4 grandes étapes pour réussir vos enquêtes en ligne. Ces astuces sont issues de notre longue pratique dans ce domaine, le respect des pratiques énoncées vous confère les meilleures chances de succès dans la conduite de vos projets. Consultez la quatrième astuce que l’on vous donne !

 

 

 

Contrairement au téléphone ou au courrier, l’enquête par email permet de toucher facilement et à faible coût l’ensemble de vos clients, salariés ou fournisseurs. Cependant une grande diffusion n’est pas forcément un gage de réussite d’une enquête ni de la représentativité de ses réponses. C’est pourquoi il faut choisir judicieusement les personnes à interviewer.

Cibler vos répondants

D’une manière générale il faut vous assurer que les personnes qui vont être invitées à répondre soient bien concernées par le sujet de l’enquête et soient représentatives de la population que vous étudiez.

Par exemple, dans le cadre d’une enquête annuelle de satisfaction client il conviendra de vérifier que le fichier de contact que vous vous apprêtez à utiliser ne contienne que des clients ayant effectivement acquis des produits de votre société lors de l’année écoulée.

Choisir la bonne taille d’échantillon

La bonne taille d’échantillon est celle qui vous permet d’obtenir un nombre suffisant de réponses pour effectuer des analyses pertinentes. Sauf pour des cas spécifiques évoqués plus bas, il est inutile de prévoir des échantillons plus grands.

Une bonne méthode consiste à raisonner à partir du nombre de réponses désiré et du taux de réponses estimé. La division des deux vous donne la taille de l’échantillon.

Exemple : si vous avez besoin de 500 réponses pour vos analyses et que votre taux de réponses est de 25%, il vous faut solliciter 500 / 25% = 2 000 contacts.

Conseil : Pour le traitement des résultats, il est communément admis qu’il faut au minimum une centaine de répondants par segment d’analyse, notamment si vous désirez présenter des résultats en pourcentages. En fonction du nombre de segments d’analyse que vous désirez traiter vous pouvez évaluer le nombre de réponses nécessaires.

Ne lasser pas vos répondants !

Lorsqu’ils sont trop sollicités, les répondants tendent à moins répondre. C’est pourquoi il vous faut « gérer » votre panel de répondants et veiller à ne pas interviewer trop souvent les mêmes personnes.

Par ailleurs, et comme énoncé précédemment, il est souvent inutile de solliciter la totalité de vos répondants dans la mesure où un échantillon suffit à obtenir les réponses nécessaires aux analyses.

Et si je veux néanmoins interroger tous mes contacts ?

Il existe en effet de nombreux cas où il est préférable d’interviewer toute la population à étudier, comme par exemple les enquêtes de climat social en entreprise et certaines enquêtes de satisfaction clients. Dans ces cas, la question de l’échantillonnage ne se pose pas.

Partagez l'article
Inscrivez-vous à notre newsletter
Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre Newsletter ainsi que des informations concernant les activités de VOCAZA. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Haut